Les gestes de premiers secours à l’enfant

Il y a quelques semaines, j’ai suivi sur une matinée de formation sur les premiers secours à l’enfant. C’était un « recyclage » dont j’avais bien besoin car les dernières dataient du lycée et de la fac ! Comme je travaille avec des enfants tous les jours, c’est indispensable de savoir ces premiers gestes et de se les remémorer de temps en temps.

Du coup, cela m’a donné l’envie d’en faire un article pour le blog, sous forme de mémo simple. J’espère que cela va vous rafraîchir la mémoire et vous encourager à vous former, il n’y a rien de mieux que la pratique et la simulation de situations d’urgence (c’est comme le sport, il faut faire le geste pour le comprendre et le retenir !). J’ai mis des liens utiles en fin d’article 😉 Bonne lecture,

Avant de voir différentes situations d’urgence, petit rappel sur la protection et l’alerte :

La protection

Objectif : assurer sa protection, celle de la victime et des autres personnes.

Pour cela, il faut :

  • Observer et repérer les risques.
  • Identifier les risques.
  • Protéger : supprimer le danger s’il est contrôlable, dégager la victime si le danger est incontrôlable, délimiter une zone de danger.

 

L’alerte :

Objectif : transmettre les informations aux services d’urgence.

La démarche à suivre :

  • Appeler le Samu (15), les pompiers (18), le 112 (en zone européenne).
  • Décrire la situation : le problème et donner son téléphone et une adresse précise.
  • Répondre aux questions, attendre avant de raccrocher (les secours nous disent quand le faire).
  • Suivre les conseils.

 

L’étouffement

Objectif : savoir si c’est un étouffement partiel ou total et réaliser les techniques de désobstruction.

  • Observer et protéger.

Si c’est une obstruction partielle, on peut entendre des sons (toux, sifflements), il faut alors encourager la victime à tousser et ne pratiquer aucun geste

Si c’est une obstruction totale (pas de sons, bouche ouverte…)

  • Pour un nourrisson : alterner 1 à 5 claques dans le dos avec le talon de la main + 1 à 5 compressions thoraciques avec 2 doigts.

heimlich_nourisson

  • Pour les enfants et adultes : alterner 1 à 5 claques entre les omoplates avec le talon de la main + 1 à 5 compressions abdominales (méthode de Heimlich)

heimlich

Arrêter les gestes dès la désobstruction.

 

Les hémorragies externes

Objectif : arrêter le saignement.

  • Toujours observer et protéger
  • Appuyer sur la plaie (avec une protection si possible, paquet de mouchoirs par exemple).
  • Allonger la victime.
  • Réaliser un pansement compressif si besoin
  • Alerter (faire alerter avant si possible)
  • Rassurer, surveiller, ne pas donner de boisson.

Pour le saignement de nez : faire asseoir la personne, tête penchée en avant. La faire se moucher et appuyer sur la/les narines pendant 10 minutes.

 

La perte de connaissance

Objectif : identifier la perte de connaissance et libérer les voies respiratoires.

  • Observer et protéger
  • Vérifier l’inconscience : demander à la victime si elle vous entend, demander de serrer la main, d’ouvrir les yeux).
  • Demander de l’aide
  • Allonger la victime
  • Libérer les voies respiratoires

Pour un nourrisson, il faut élever le menton.

Pour l’enfant et l’adulte, il faut basculer la tête en arrière et élever le menton.

liberation_des_voies_aeriennes

  • Vérifier la respiration en écoutant et observant le torse (10 secondes).
  • Si la personne respire, mettre la victime en position latérale de sécurité.

pls-3

  • Alerter et surveiller

 

Si la personne ne respire pas, alerter, réclamer un défibrillateur et commencer à pratiquer une réanimation cardiaque.

 

La réanimation cardiaque

Il faut alterner 30 compressions thoraciques + 2 insufflations jusqu’à l’arrivée du défibrillateur, le relais des secours ou la reprise de la respiration.

Pour le nourrisson, les compressions se font avec 2 doigts.

compression_thoracique_nourisson

Pour l’enfant, les compressions se font à une main.

rcp-enfant

Pour l’adulte

compressions_thoraciques

 

La réanimation cardiaque avec un défibrillateur

  • Mettre en marche le défibrillateur
  • Mettre le thorax à nu et sortir les électrodes.
  • Placer les électrodes (schéma indiqué dans le défibrillateur, les électrodes se placent différemment suivant les enfants et les adultes) et suivre les instructions du défibrillateur.

 

Pour avoir plus de détails sur les gestes:

  • http://www.croix-rouge.fr/Je-me-forme/Particuliers/Les-6-gestes-de-base

Pour se former:

  • http://www.croix-rouge.fr/Je-me-forme
  • http://www.protection-civile.org/formations/pr%C3%A9vention-et-secours-civiques-de-niveau-1-psc1

Be the first to comment on "Les gestes de premiers secours à l’enfant"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*